Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
L' Agenda militant du CAC

Les événements militants de Besançon et de son agglo !

Réunion débat "Prison : entreprise d'insertion ?", 22/11, 20h00

Publié le 16 Novembre 2011 par L'agenda militant de Besançon et de son agglo in Débats

Groupe local de concertation prison (GLCP)

Prison : entreprise d’insertion ?
RÉUNION-DÉBAT
salle Courbet, 6 rue Mégevand, Besançon
mardi 22 novembre 2011 à 20h


Le Groupe national de concertation prison a choisi, pour cette 18ème édition des Journées Nationales Prison, de mettre en débat la mission de réinsertion sociale assignée à la prison en interrogeant les moyens mis en œuvre pour la rendre effective : formations professionnelles, programmes d’enseignement, activités culturelles et travail.

La privation de liberté, sanction de référence de notre système pénal, est largement admise par notre société mais on s’interroge très rarement sur ce qu'est le quotidien des personnes détenues (64 147 au 1er octobre 2011) dans les prisons françaises.
L’enfermement est une peine prononcée par une juridiction et c’est un temps vécu dont, jour après jour, l'ennui est souvent la seule chose qu’il soit donné de vivre. Malgré sa fonction de préparer l’insertion ou la réinsertion, la prison est prise en étau entre un discours qui fait des activités un moyen d’amendement des personnes détenues et la réalité d'un grand désœuvrement de la grande majorité d'entre elles.
Les formations professionnelles, principalement tournées vers des apprentissages manuels, demeurent souvent peu qualifiantes. Les activités rémunérées se déroulent dans un cadre sans référence au droit du travail et sont pour la plupart peu valorisantes. Les peu nombreux programmes d’enseignement sont principalement tournés vers l’apprentissage des "savoirs de base".
La loi pénitentiaire de novembre 2009 a décidé pour les condamnés l'obligation des activités devenues partie intégrante de l’exécution de la peine et donné la possibilité aux personnes détenues d'être consultées sur les activités mises en place.
Pour être porteuses de sens, en prison comme à l’extérieur, les activités aident les personnes à se construire ou à se reconstruire quand elles répondent à des besoins personnels et à des aspirations individuelles. Quant à faire en sorte que les personnes détenues puissent organiser elles-mêmes des activités au sein de la détention, ça ne doit pas être vu comme un horizon inatteignable ...

Le débat sera introduit par une table ronde à laquelle participeront différents acteurs du monde pénitentiaire.

Accueil Familles Pergaud, ANVP (Visiteurs de prison), Aumôneries des prisons, Chemins de l’Insertion et de la Citoyenneté, GARE-BTT, GENEPI, Secours Catholique

Commenter cet article

GENEPI Besançon 17/11/2011 08:38


Il est important que d'autres acteurs, militants ou non, puissent venir débattre avec nous. On ne veut pas rester entre convaincus ! En effet, ce genre d'initiatives à d'abord pour but d'informer
et d'avoir la possibilité de mettre autour de la même table des personnes ayant des avis différents sur le sujet.
Savez-vous qu'en prison le code du travail n'existe pas ? Que le salaire horaire minimum est trois fois en dessous du smic ? Que certaines fiches de salaire peuvent indiquer seulement 25 euros à la
fin du mois ? Que tout est plus cher en détention qu'à l'extérieur (bouffe, télé, produits d'hygiène...) ? Que l'accès au activités (scolaires, culturelles...) sont soumises à de nombreuses
conditions, ce qui en fait un privilège ou une carotte, au lieu d'être un droit ?
Non ? Alors raison de plus pour venir.