Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
L' Agenda militant du CAC

Les événements militants de Besançon et de son agglo !

Film et débat collectif dette, 17/04 et 11/05

Publié le 10 Avril 2012 par L'agenda militant de Besançon et de son agglo

En soutien avec le peuple grec et pour éclairer sur les mécanismes de la dette et leur impact sur les politiques d’austérité, le collectif bisontin contre l’épouvantail de la dette vous invite à la diffusion d’un film suivi d’un débat :
Debtocracy
Mardi 17 avril à 18h30
Amphi, Fac de lettres (32 rue Mégevand)
Durée du film : 1h15


Ce documentaire permet de comprendre la crise mondiale et son impact sur la Grèce.
Il aborde également les expériences argentine et équatorienne de lutte contre la dette comme remèdes possibles à la dettocratie.
« Il a attiré l’attention de plus d’un million de personnes en Grèce, et a
popularisé une campagne nationale demandant une commission d’audit de la dette publique du pays ».
La situation en Grèce est aujourd’hui critique. Voici quelques exemples des mesures d’austérité qui frappent une société grecque déjà à genoux :
· la baisse des salaires ces deux dernières années a déjà été la plus marquée de tous les pays européen
· 30% de la population vit déjà sous le seuil de pauvreté ;
· plus d’un million de citoyens de la population active sont déjà sans emploi sur un total de 12 millions ;
· 25.000 sans abri errent déjà dans les rues d’Athènes et beaucoup d’ONG parlent de crise humanitaire.
En mars 2012, de nouvelles mesures ont été décidées, ils vont en plus :
· réduire de 22% le salaire minimum ;
· réduire de 22% le montant minimum des pensions ;
· réduire de 22% les allocations de chômage ;
· mettre à mal la concertation sociale ;
· licencier 150.000 fonctionnaires d’ici 2015 ;
· démanteler ce qui reste de la protection sociale et vendre ce qui est encore
public pour trouver 50 milliards d’euros
Malgré toutes ces mesures, la dette grecque n’arrête pas d’augmenter (120% du PIB en 2009, 170% en 2012).
Enfin, toutes ces mesures sont anti-démocratiques car elles sont imposées par les marchés financiers, en concertation avec la Commission européenne, la Banque centrale européenne et le FMI, avec l’aide d’un gouvernement non élu !
Si nous laissons encore les banquiers dominer les Etats, ce sera bientôt le tour de la France…


Le Collectif organisera également une :
Conférence-débat avec Damien MILLET,
porte-parole du CADTM France (Comité pour l'annulation de la dette du tiers monde)
Vendredi 11 mai à 18h
Amphi, Fac de Lettres (32 rue Mégevand)
Il présentera les principaux éléments expliquant l'évolution de la dette en Europe et en France, et les pistes d'un changement de système (ex : annulation de la partie illégitime de la dette, socialisation des banques,
suppression des paradis fiscaux ...) en s'appuyant sur des exemples de Pays pour lesquels une reprise en main démocratique a eu lieu (ex : Equateur, Argentine, Islande...).
Il est professeur de mathématiques en classes préparatoires à Orléans et co-auteur avec Eric TOUSSAINT de 2 ouvrages sortis en 2011 et 2012 sur la dette : « La dette ou la vie » et « Crise de la Dette : la seule façon de s’en sortir »
Plus d’infos sur : www.audit-citoyen.org www.cadtm.org
Adresse pour contacter le collectif : collectif.dette.besac@gmail.com

Commenter cet article