Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
L' Agenda militant du CAC

Les événements militants de Besançon et de son agglo !

9 Mars, 14h30 - Chaîne humaine Antinucléaire, Place Pasteur

Publié le 5 Mars 2013 par L'agenda militant de Besançon et de son agglo in Manifs - Actions

 

 

 

 

Communiqué de stop Nucléaire Besançon et de APIC, CAC, Resto trottoir, FNE, Solidaires,

Alternatifs, Gauche Anticapitaliste et PG (membres du Front de Gauche), EELV, NPA

 

Réaction en chaine, samedi 9 mars 14h30 place Pasteur à Besançon

 

Le 11 mars prochain, il y aura deux ans qu’explosaient les bâtiments des réacteurs de la centrale nucléaire de Fukushima, provoquant des désastres humains et environnementaux qui, malgré le silence des grands médias français, ont modifié profondément la nature du débat sur l’énergie nucléaire.

Pour preuve, certains spécialistes de la sécurité nucléaire comme le belge Willy De Roovere, qui a dirigé l’Agence Fédérale de Contrôle Nucléaire Belge, déclarent le risque nucléaire inacceptable :"Nousdevonsvivreaveccela :ilyatoujoursunrisqueliéàlénergienucléaire.Etnousdevonsaussinousdemandersilerisqueestacceptablepourlasociété.Jepensequaujourdhuiilnelestplus."

 

De ce fait, de nombreux pays européens, l’Allemagne, l’Autriche, l’Italie, la Suisse, la Belgique, le Danemark, la Suède en ont tiré les conséquences, décidant de préparer la sortie du nucléaire en misant fortement sur le développement des énergies renouvelables et la réduction de la consommation d’électricité inutile.

 

En France, malgré l’isolement en Europe et le coût de plus en plus élevé de cette énergie (la construction de l’EPR est passé de 3 milliards à 8,5 milliards), à coup de contre-vérités éhontées et promesses électorales non tenues le lobby nucléaire et le gouvernement tentent de faire avaliser ce choix qui n’est pas le vôtre : 84% des français estiment ne pas avoir été assez consultés et 54% pensent que l’on peut se passer du nucléaire (sondage CSA mars 2012).

 

Pour couronner le tout, le gouvernement vient d’annoncer la création d'un fond de soutien à la filière nucléaire avec les contributions financières d'AREVA, EDF et pour un tiers par le fond stratégique  d'investissement de l’Etat !!! Parallèlement à ces largesses, l'industrie des renouvelables poursuit sa traversée du désert.

 

Nous ne voulons pas d’un Fukushima en Europe !

 

Il est temps de faire entendre nos inquiétudes et de peser de toutes nos forces sur ces choix qui engagent notre avenir et celui des générations futures : pour un arrêt définitif du nucléaire civil et militaire, pour des mesures efficaces de sobriété énergétique et pour un développement d’un mix énergétique renouvelable.

 

 

Nos organisations vous invitent, toutes et tous, à participer à une chaîne de protestation le Samedi 9 mars à 14h30 rassemblement Place Pasteuren lien avec la manifestation à Paris, afin d’affirmer votre volonté de sortir enfin de cette technologie mortifère, écologiquement et économiquement catastrophique.

 

 

 

Commenter cet article